De l’art de psychiatriser le débat ou l’islamophobie…

Depuis quelque temps je constate que le « point Godwin » que l’on nomme l’islamophobie est brandi et jeté à la face de celui qui n’adhère pas à l’idéologie mortifère, qui la refuse, ou tout simplement qui se pose (légitimement) des questions sur cette religion.

Le terme islamophobie est donc devenu le bouclier des journalistes et autre associations défendant la veuve et l’orphelin musulmans (radicalisés), veuve car le mari se serait fait sauter à coup de ceinture explosive ?
Les bien-pensants utilisent à tout-va ce mot, mais penchons-nous sur celui-ci : Mathieu Bock-Côté le dénonce très justement, en disant que l’utilisation du suffixe phobie renvoie celui qui s’en trouve accusé à la psychiatrisation de celui-ci. En effet, la définition selon Larousse de la phobie est la suivante:

Phobie : Nom féminin
Crainte angoissante et injustifiée d’une situation, d’un objet ou de l’accomplissement d’une action.
Aversion très vive pour quelqu’un ou peur instinctive de quelque chose.

La définition est claire : peur injustifiée ou instinctive.

C’est pourquoi il faut sortir de ce piège à con et ne surtout pas utiliser ce terme, mais essayons d’imposer dans le débat, dans l’espace public, sur les réseaux sociaux, partout où nous le pouvons, la notion de réfractaire plutôt que celle de phobie, ce qui ferait de nous des islamo-réfractaires et non pas des islamophobes.

Revenons sur la définition de réfractaire :

Réfractaire :Adjectif
Qui refuse toute soumission.
Synonymes : indocile, désobéissant, imperméable, insensible, rétif, fermé

C’est exactement selon moi la définition qui convient le mieux à notre situation face à l’islam et c’est d’autant plus vrai que le sens du mot islam veut dire soumission.

CQFD, nous refusons la soumission à cette religion sectaire mais aussi et surtout nous refusons la soumission à ses adeptes, et nous la refusons pas par peur irrationnelle de celle-ci mais bien au contraire par lucidité, pas parce que c’est un simple sentiment mais parce que c’est le réel et chaque jour qui passe nous donne les preuves que cette religion est mortifère.

C’est pour cela qu’il nous faut imposer le mot d’islamo-réfractaire en remplacement d’islamophobie dans lequel on tente d’enfermer ses opposants.

Soyons islamo-réfractaires et crions le haut et fort.

Partagez-Resistez !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*